Le Necronomicon

 

Le lecteur :

grimmoire

Un grimoire très...surnaturel

 

 

"N'est pas mort ce qui à jamais dort
Et au long des ères peut mourir même la mort"

Citation célèbre du Necronomicon

En bas de la pages, des extraits du Necronomicon...


Histoire du Nécronomicon :

 

     Son titre original est Al Azif. Azif est le nom que les Arabes donnaient au bruit émis par des insectes qu'on entend la nuit et qui est censé être le hurlement des démons. Necronomicon, tel est le nom grec donné en 950 ap. J. -C. Au Kitab Al-Azif, antique traité ésotérico-démoniaque sur le Mythe de Cthulhu, rédigé par la plume d´un poète arabe devenu fou, Abdul Alhzared, à Damas en 730 ap. J. -C.
Ce que l´on sait de cet ouvrage provient essentiellement des écrits d´Howard Phillips Lovecraft, parmi lesquels un court texte intitulé "Histoire du Necronomicon" publié en 1938 en guise de réponse concrète à ses lecteurs concernant le livre maudit. Si Lovecraft affirma avoir créé cet ouvrage inquiétant de toutes pièces, dires également confirmés par son exécuteur testamentaire August Derleth, il ne fallut pas longtemps pour que des hordes d'ésotéristes et de lovecraftophiles assidus partent en quête du mystérieux grimoire... Ainsi naquit véritablement la légende du Necronomicon... Celui-ci fit dès lors l'objet de thèses, d'études et de longs développements publiés dans des revues et des essais, la question principale étant bien évidemment : "Le Necronomicon existe-t-il ?". Un simple philosphe, au vu de la situation, répondrait simplement "oui"... 
Cependant, nous avons aujourd'hui retrouvé la trace de son auteur. Abdul Alhzared était originaire de Sanaa, la capitale du Yémen. Erudit polyglotte, il utilisait souvent la magie pour voir l'avenir tout comme le bien connu Nostradamus. C'est cette réputation de sorcier qui lui a valu le nom d'"Arabe Dément". Fou ou pas fou, Alhzared était néanmoins un savant de haute catégorie : il détenait des connaissances poussées en mathématiques, en philosophie, théologiques et maîtrisait la magie Théurgique aussi bien que les traditions Chaldéenne et égyptienne. Cet homme aux connaissances sans fin vécut sous le règne des califes Omeyyades aux alentours de 700 après JC. Il visita les ruines de Babylone, les souterrains secrets de Memphis, vécut dix ans dans la Cité sans Nom située au cœur du Dhana ou "désert pourpre" et enfin alla à la légendaire Irem, la Ville aux Mille Piliers. Vers la fin de sa vie, Alhazred s'établit à Damas où il écrivit l'Al Azif après avoir sombré dans la folie. Sa mort en 738 après JC a donné lieu à bien des récits horribles et contradictoires. Selon Ebn Khallikan, biographe du XIIième siècle, il fut dévoré en plein jour par un monstre invisible devant une foule de spectateurs terrifiés. 
L'Al Azif fut d'abord traduit en grec Theodoros Philetas, de Constantinople, en 950 et lui donna le nom de Nécronomicon (le code des morts). Cependant cette traduction fut interdite puis brûlée par le patriarche Michel en l'an 1050. Mais l'Homme ne s'arrêta pas là, le livre fascinait les esprit. 1487 est l'année pendant laquelle fut écrite la première version du livre maudit en latin (7 volumes de 900 pages chacun) par le prêtre dominicain Olaus Wormius (qui n'était qu'autre que le secrétaire de Tomas de Torquemada : le fondateur de l'Inquisition). Pour telle hérésie, Wormius fut soumit au bûcher ainsi que ses livres... sauf un exemplaire qui serait dans la bibliothèque du Vatican ! 
Peu après la traduction de Wormius, le pape Grégoire IX interdit l’œuvre dans ses deux versions, grecques et latines en. A cette époque l'original arabe était déjà perdu même si des témoignages révèlent qu'une copie aurait circulé. La traduction grecque, imprimée en Italie entre 1500 et 1550, a été signalée pour la dernière fois en 1692 lors de la destruction de la bibliothèque d'un citoyen de Salem. Une version anglaise, due au Dr John Dee (début XVIIième) n'est restée qu'à l'état de manuscrit dont il ne subsiste que des fragments. Le British Museum possède un exemplaire de l'édition allemande du Xvième siècle. La Bibliothèque Nationale de Paris, la Widener Library d'Harvard, les bibliothèques de la Miskatonic University d'Arkham et de l'Université de Buenos Aires possèdent chacune l'édition espagnole du XVIIième siècle. Sans doute en circule-t-il clandestinement bien d'autres. Notamment, des rumeurs prétendent qu'il existerait encore la version grecque imprimée au XVIième. 

Aujourd'hui l'ouvrage est rigoureusement interdit par la plupart des gouvernements de la planète, ainsi que par toutes les organisations religieuses est peu connu du grand public et il n'est pas bon de dévoiler les terribles secrets qu'il contient. 


Que raconte le Nécronomicon ?

 

     Dans son mystérieux livre, Alhzared raconte que des entités auraient peuplé le monde bien avant l'arrivée des hommes. Cependant pour l"Arabe Dément" c'est entités, qu'il appelle les Anciens, serait toujours accessibles car elles se trouverait sur ce qu'il appelle "d'autres plan de notre réalité". Mais pour lui, ces entités n'attendraient que l'heure à laquelle ils reviendraient reprendre la Terre aux humains ! 
 Alhzared n'a nullement inventé cette mythologie perdue, mais se serait fortement inspiré de certains évènements évoqués dans la Genèse ou l'apocryphe Livre d'Enoch et des croyances ancestrales. 
Mais alors qui sont ces fameux "Anciens" ? Tout simplement des visiteurs, des extra-terrestre qui en arrivant sur Terre aurait créer ce fameux plan de réalité qui les lieraient à Nous. Ces Anciens, depuis leur plan, seraient la source des visions de certaines personnes qui pratiquent des sciences occultes... ils seraient en communication avec eux, un peu comme des oracles. 
Cependant, le Nécronomicon ne compte pas seulement la légende des Anciens, il donne au lecteurs la possibilité d'invoquer et de soumettre c'est forces anciennes. L'incantation la plus connue fut nommée par le célèbre occultiste Aleister Crowley : "La malédiction de la créations originelle". Cette incantation, d'une perversion suprême, permettait de maudire l'humanité tout entière ainsi que toutes les créature vivantes afin de les détruire... Elle semblait avoir été écrite par Dieu en personne et s'achevait sur ces quelques mots : "Et pourquoi ? parce que je me repend d'avoir crée l'humanité..." 


necronomicon

Ou est le Nécronomicon aujourd'hui ?

 

     Beaucoup de personnes sont à la recherche du Nécronomicon original, mais personne ne le trouve. Ce qui est sur, c'est que le dernier dont nous sommes aujourd'hui sur à l'avoir eu entre les mains fut Aleister Crowley et aurait transmit l'existence du livre maudit à H. P. Lovecraft qui à rendu le mythe célèbre et populaire... tellement qu'il prétendra même l'avoir écrit... Il est vrai que son histoire du culte de Chtulhu reste parait il très proche du texte original d'Al Azif. Alors, Lovecraft serait-il Abdul Alhzared ? Non certainement puisque sa trace à été aujourd'hui retrouvée d'Alexandrie à Penjab. Semblerait il aussi que l'existence du Nécronomicon aurait été prouvée depuis longtemps, mais la Miskatonic University sous la direction de l'élève de Locvecraft lui-même, S. T. Joshi, prétent que si le livre maudit a pu parait vrai ce n'est juste parce que Lovecraft lui à donné une vie propre par ses écrits ! 
A l'heure d'aujourd'hui le Nécronomicon aurait complètement disparut de la surface de notre planète entre 1933 et 1938, on ne sait pas exactement quand ni comment mais les faits sont là : les diverses traductions ont disparut comme celle de Wormius qui aurait subitement été effacée du registre du British Museum et tout bibliothécaire niera aujourd’hui son existence...
Alors... pure invention ou réalité cachée pour éviter que de telles incantations aussi dangereuses ne tombes entre les mains de personnes malveillantes ? A l'heure d'aujourd'hui les dernières traces du Nécronomicon ne permettent pas d'affirmer sa réelles existence et Lovecraft qui n'as jamais caché que le livre maudit n'est que pur produit de son imagination... chercherions à nous protéger de quelque chose qui nous dépasse ? On ne saura peut être jamais et peut être est-ce mieux comme ça.


necronomicon

Le Necronomicon

 

     Voici ce qui est écrit en résumé a l'arrière du livre :

 

     " sur ces pages  se trouvent des descriptions de créatures vivant u delà des sphères supérieures  de cité perdues et d'autres lieux oubliés par la mémoire de l'humanité; et plus pernicieuse encore est la façon d'appeler les âmes des morts pour qu'elles reprennent une forme de mortel, et de leur soutirer, en les tourmentant, des secrets qui sont dissimulés dans les racines même du monde, dans de sombres cavernes et dans les profondeurs des océans.
nous y retrouvons également des instructions sur la fabrication de choses animées d'un semblant de vie, qu'il aurait été préférable de ne pas fabriquer, mais qui ne peuvent être défaites une fois créées...

conservez toutes vos copies de ce texte latin enchaînées et vérouillées. ne laissez aucun homme qui l'aurait lu parler de son contenu, et ne laissez aucun homme qui en connait l’existence la révéler aux incultes, inaptes à porter un tel fardeau... Il saurait préférable que ses yeux soient brûlés par des charbons ardents et se lèvres, cousues avec du fil de lin que de l'entendre lire à voix haute les mots de ce livres écrit dans une langue oubliée  qui ne devait jamais être parlée par les fils d'Adam, mais seulement par ceux qui n'ont pas de bouche, et qui vivent dans les ombres entre les étoiles....... "

      Le Necronomicon, de Donald Tyson


page 751

Pages 750 & 751 du Necronomicon...

     La légende veut qu'il y es les pages 750 et 751 du Necronomicon original qui ne se trouveraient pas sur les copies..

Ces pages constituraient un rituel permettant d'ouvrir des portes et seraient la clé du Necronomicon.. mais ce n'est qu'une légende....

Extrait du Necronomicon :

 

     " Il ne faut point croire que l'homme est le plus vieux ou le dernier des maîtres de la terre, ou que la masse commune de vie ou de substance soit seule à y marcher. Les Anciens ont été, les Anciens sont, et les Anciens seront. Non dans les espaces que nous connaissons, mais entre eux. Ils vont sereins et primordiaux, sans dimensions et invisibles à nos yeux. Yog-Sothoth connaît la porte. Yog-Sothoth est la porte. Yog-Sothoth est la clé et le gardien de la porte. Le passé, le présent, le futur, tous sont un en Yog-Sothoth. Il sait où les Anciens ont forcé le passage jadis, et où Ils le forceront de nouveau. Il sait où Ils ont foulé les champs et la terre, et où Ils les foulent encore, et pourquoi nul ne peut les voir quand Ils le font... "

 

Le Necronomicon, de Donald Tyson


Le mystérieux Necronomicon :

Necronomicon de Donald Tyson:

Necronomicon de "Simon" :

Film sur le Necronomicon :

Notre avis sur le Necronomicon :

  

     D'après mes recherches, le "Necronomicon" existe ou a existé.

Cependant, ne pas confondre avec celui de H.P.Levecraft !

H.P.Levecraft a peut être belle et bien eu ce grimoire entre les mains, mais il en a tout simplement changé le titre et peut-être modifié le contenue à sa façon, en y laissant les données.

Il pouvait donc ce proclamer auteur du Necronomicon car oui c'est lui qui a inventé ce nom donc ce livre.

Mais le grimoire originel ce nommais Al Azif qui n'a strictement rien avoir avec "Necronomicon". Et pourtant les 2 livres seraient très proches..

 

Une de mes sources d'information :

Je connais et j'ai lu un livre datant de 1700 qui parle de ce de l'Arabe Dément Al-Hazred et de son grimoire complexe intitulé Al-Azif mais en aucun cas il nomme "Necronomicon".

H.P.Levercarft, n'était pas encore né à cette époque....

 

(Je citerais cet ouvrage bientôt sur mon site.)

 

- Le Mythe de Chtulhu (H.P.Lovecraft) :

 

Cthulhu est un des 7 Anciens cité dans le Necronomicon, il attend dans les profondeurs des oceans le jours ou il pourra être reveillé a nouveau...


les bergers d'Arcadie

Inscrivez vous à notre

> Newletter <

celestin V

Rechercher dans le site :

boutique esoterique
--- La Boutique du Mystere ---

Site créé avec Jimdo

- Pages vues depuis le 04/11/2012 :

compteur de visites gratuit

- Visiteurs depuis le 04/11/2012 :


péchés capitaux
paranormal

Les incontournables ! :

Esprit de la nature
Asmodée
Garache

Celtic Dream :

Les musiques du site

Télépathie
Esprit de la nature

Espace Pub :

AléHoé ! Annuaire Aléhoé. Magie, Esotérisme, Mystère, Paranormal.
Referencement
Google PageRank Checker Powered by MyPagerank.Net