L'Abbaye de Mortemer

 

Le lecteur :

Hisoire et Légendes

abbaye de mortemer

L'histoire :

 

Haute Normandie, Eure (27),

 

             Fondée en 1134 part Henri 1er dit Beauclerc, premier Duc de Normandie, Roi d'Angleterre et 4ème fils de Guillaume le Conquérant, elle tire son nom du latin " Mortum-mare " qui signifie " Mer-morte ", en raison de l'immense marécage qui inondait la région jadis. Dès sa fondation, l'Abbaye est partagée entre plusieurs mondes. L'eau bien sûr, la terre dont elle tire sa substance, la forêt qui l'enserre de sa splendeur, et enfin le ciel, auquel elle est dédiée. Le lieu fût choisi pour son calme propice au repos et à la prière. Affiliée à l'ordre Cistercien (elle fût la première en date en Normandie), comme toutes les grandes communautés religieuses de cette époque, et plus particulièrement celles se réclamant de la règle de Saint-Bernard, elle vivait en complète autarcie.
Au 12ème siècle, Mortemer était la plus grande de Normandie . Une centaine de moines Cistercien vivaient ici, accueillant les seigneurs de passage.


Ouverte par l'esprit et la prière sur le monde entier, elle ne dépendait que d'elle même en ce qui concerne la vie matérielle : le colombier donnait les pigeons; le vivier les lamproies, les perches et les tanches; la vigne qui n'avait pas encore été détrônée par les pommiers qui ne viendront d'Iran qu'ai 14ème siècle, donnait le vin de table et de messe; les abeilles donnaient le miel; l'élevage..le beurre, le lait et le fromage. Les moines utilisaient des bœufs attelés pour labourer la terre, et cuisaient eux même leur pain et leurs hosties.


Mais si dans l'abbaye de Mortemer régnait la foi la plus profonde et la plus authentique, autour d'elle dans la forêt qui la cernait de toute part, les elfes, les lutins, les fée même n'en continuaient pas moins à fortement influencer l'esprit des gens qui confondaient volontiers les croyances faisant un amalgame que nous serions tentés de croire tout à fait éteint.


Au 18ème siècle, Mortemer souffrit d'une langueur de l'esprit et de l'âme qui petit à petit lui fit perdre de sa substance et de sa raison d'être.
Sous la révolution, ils n'étaient plus que 4 moines à veiller sur ce qui commençait déjà à devenir des ruines. Ils n' étaient que les gardiens des splendeurs passées et pourtant on les confondit avec les affameurs du peuple. On les pourchassa dans la propriété, autour du vivier, dans le cloître, pour enfin les exécuter tous les quatre dans le cellier dont la terre absorba sans distinction le vin des pièces éventrées et le sang des moines.


Aujourd'hui il ne reste presque plus que des ruines. 

mortemer

Les légendes :

 

De nombreuses légendes pèsent sur ces lieux et sur la forêt l'entourant,




- Les quatre moines fantômes de Mortemer :
Depuis l'exécution des 4 moines lors de la révolution, leur souvenir continue de hanter le cellier de Mortemer et les ruines.
Ainsi pendant la guerre de 14-18 des officiers anglais qui logeaient là, surprirent un soir, quatre ombres, qu'ils décrivirent avec assez de minutie pour qu'on soit convaincu qu'ils avaient rencontrés les moines assassinés.

- Mathilde : la Dame Blanche de Mortemer :
Mathilde, fille d'Henri 1er dit Beauclerc, sacrifiée à la politique, fur mariée a l'âge de 6ans au vieil empereur d'Allemagne, avant d'épouser plus tard Geoffroy Plantagenet Duc D'Anjou, de qui elle eut un fils prestigieux Henri II Plantagenet Roi D'Angleterre, Duc de Normandie, père de Richard Coeur de Lion et de Jean Sans Terre.
Mathilde dite l'emperesse, bienfaitrice de Mortemer, serait devenue fille de la nuit. Les traditions qui courent autour de Mortemer la disent maudite.
Elle y aurait été emmurée 5ans, isolée par son père qui lui reprochait une conduite un peu légère. Sa solitude lui aurait été si pénible, qu'après sa mort elle viendrait hanter Mortemer.
Dame Blanche dont on peut surprendre l'ombre dans les ruines ou autour des étangs, certaines nuit de pleine lune en aout. Elle est vêtu d'un voile léger qui tombe en plis diaphanes jusqu'à ses pieds nues qui frolent le sol sans le moindre crissement. Si, curieusement, quelqu'un s'approche, son ombre légère se fait floue et s'estompe.
On dit aussi que celui qui la voit portant des gants noirs meurt dans l'année. Mais si elle porte des gants blancs, c'est qu'elle annonce un mariage ou une naissance à celui qui la rencontre.

- la Fontaine Sainte Catherine :
Un lavabo du XIIe siècle se trouve à l'intérieur de l'Abbaye. C'est là que les moines se lavaient le corps avant d'aller prendre leur repas. Aujourd'hui, on raconte encore que cette eau (la source Sainte Catherine) aurait des vertus magiques. Les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la source Sainte Catherine, si elles y jettent une épingle à cheveux, elles peuvent trouver un mari dans l'année. Certaines visiteuses ont tenté leur chance et, sont revenues un an après avoir fait ce geste, avec un mari...

- Le Chat Goublin de Mortemer :
Le Chat Goublin, est un lutin qui prend l'apparence d'un chat pour garder le trésor dont il a la charge. Souvent, il n'est pas rare de croiser des chats errants dans les ruines…
La légende dit, si le chat ce montre a toi il te faudra rester éveiller plus longtemps que lui et alors seulement le trésors reviendra.
Frère Alexandre (le frère cuisinier) trouva ce fameux chat et connaissait déjà le dicton "Quand dort Goublin, le trésors revient", entre le moine et l'animal commença alors une longue veille et le chat s'endormit.
Sur la table apparut aussitôt un trésors magnifique et éblouissant, le moine face a toutes ces richesses ce mit a rêver de ce qu'il pourrait en faire...malheureusement il c'est endormi dans ces rêves et a son réveil le trésor et le chat avaient disparus. Depuis on a plus jamais revu le Goublin et son trésors.
Le trésors et toujours caché au cœur de Mortemer attendant le retour de Goublin...
Mais la légende précise que le Chat Goublin serait maudit et quiconque découvrirait le trésor serait frappé de mort dans l'année.

- Les revenants de Mortemer, le logis hanté :
Il n'y a pas que les ruines qui seraient hantées, le logis abbatial aurait lui aussi ses revenants… Si l'abbaye changea fréquemment de mains au cours du siècle dernier, c'est certainement pour une bonne raison.
À l'intérieur de l'abbaye, la "chambre rose" aurait accueilli Mathilde l'Emperesse lors de sa réclusion. Beaucoup de personnes qui y ont séjourné ont senti des choses étranges… Mais à en croire les habitants, les phénomènes qui se déroulent dans cette pièce, se déroulent aussi dans toutes les autres. Bruits de pas inexpliqués, portes qui s'ouvrent et se referment…
Selon certains, au petit matin des tableaux du premier étage se retrouvent retournés contre le mur, ou même descendus sur le sol sans que le clou ne soit descellé et la ficelle arrachée.

- La Garrache :
Femme ensorcelée qui parcourt la campagne et les forêt, les nuits de pleine lune, sous forme d'une louve : femme pêcheresse le jour, condamné à errer la nuit et à tourner chaque nuit sept fois autour de sept villages.
En 1884, Roger Saboureau braconne dans la forêt de Lyons. Soudain il aperçois une louve de belle taille avec 2 yeux jaunes qui le fixe. Saisi par la peur il tire et abat l'animal puis s'enfuit. Le lendemain matin il revient sur les lieux et découvre le cadavre de sa femme...c'était une garrache...

- La jeune fille du presbytère de Rosay :
Pierre Castel se rend au bal du village. Il tombe sur une jeune demoiselle et lui demande de danser. Ils dansèrent pendant des heures, le cœur et la tête de Castel tournaient et s'éblouissaient de la corolle d'or que faisait la chevelure de la jeune fille dans le vent de la nuit. A l'aube, il la raccompagna chez elle au presbytère. Le lendemain, Pierre retourne au presbytère et frappe a la porte lorsqu'un vieux couple lui ouvrit. Il demanda a voir la jeune fille avec la quelle il a dansé toute la nuit et dont le portrait était au-dessus de la cheminée, mais le couple lui répondit que leur fille était décédé il y a 40ans et lui montrèrent sa tombe..c'est la que Pierre comprit que cette nuit il était avec un fantôme..

- La légende du Sanglier Blanc :
Un jour, Richard Sans Peur chassa dans la forêt de Lyons. Il envoya sa meute de chien qu'il retrouva ensanglantée. On lui annonça que dans la partie de la forêt nommée Richebourg, il y avait un énorme sanglier blanc comme la neige, méchant et avec des défenses très aigües.
Le lendemain Richard alla a la chasse de ce sanglier, mais au lieu de tomber sur une horde de sangliers comme il le pensait, il vit Lucifer entouré d'une horde de diables qui s'attaquaient fourche en avant aux chiens. Il quitta précipitamment la forêt convaincu de ce qu'il avait vu et jura de ne jamais y remettre les pieds. Certains disent qu'il a été confronté avec ses péchés...

- La Chasse du Roi Artus :
Un vendredi Saint, Sire Artus ce rend à la messe en traversant par la forêt de Lyons. C'est la qu'il rencontra un magnifique cerf qui lui coupe le chemin. Ne pouvant résister il s'élance a la poursuite du cerf envoyant au Diable ses Sainte Obligations.
La légende dit que pour ce grand péché il est damné pour l'Éternité et condamné à poursuivre le gibier de l'Enfer jusqu'au jugement Dernier.
Les nuits de grand vent, on peut entendre et voir passer dans le ciel, ce mort vivant sur son cheval.

 


Autres légendes :


- Le moine de la chapelle Sainte Catherine :
Un moine est aussi associé à la fontaine. La légende veut qu'il protège toute personne en détresse. Pendant la dernière guerre mondiale, un parachutiste anglais tomba dans la propriété. Seul dans les bois il ne savait ou aller pour rejoindre la Résistance. Il aperçu soudain un moine qui lui fit signe de le suivre et qui indiqua de la main le lieu ou se trouvait les résistants. Il raconta cela à ses compagnons et ils lui dirent qu'il n'y avait plus de moines depuis la révolution.


- La chasse au diable de Charleval :
Après la St Barthélémy, en 1572, le rois Charles IX aurait vu apparaitre devant lui un spectre flamboyant de la taille d'une lance, bien que terrifié il poursuivit le feu-follet qui le conduisit devant Noyon dont la vue l'enchanta et le spectre disparut. Il décida sur le champs de devenir l'unique propriétaire des lieux et y faire construire un rendez vous de chasse. Il renvoya tous les moines du lieux et rasa le monastère puis entreprit l'exécution de son projet. Les travaux ne furent jamais achevés car le rois mourut peu après.
En souvenir de son nom Noyon devint le val de Charles Dufour ou Charles-val.


- Les créatures mystérieuses de la forêt de Lyons :
Des créatures étranges et inconnues faisant un bruit de cuir râpé ont été aperçus dans la forêt entourant l'abbaye au 19ème siècle.

les bergers d'Arcadie

Inscrivez vous à notre

> Newletter <

celestin V

Rechercher dans le site :

boutique esoterique
--- La Boutique du Mystere ---

Site créé avec Jimdo

- Pages vues depuis le 04/11/2012 :

compteur de visites gratuit

- Visiteurs depuis le 04/11/2012 :


péchés capitaux
paranormal

Les incontournables ! :

Esprit de la nature
Asmodée
Garache

Celtic Dream :

Les musiques du site

Télépathie
Esprit de la nature

Espace Pub :

AléHoé ! Annuaire Aléhoé. Magie, Esotérisme, Mystère, Paranormal.
Referencement
Google PageRank Checker Powered by MyPagerank.Net