France hantés : Ain - 01

 

 

  • - La chapelle du Chatelard 
  • - Belleydoux 
  • - Bohas-Meyriat-Rignat 
  • - Nantua  
  • - Chanay
  • - Groslée 
  • - St Sorlin en Bugey 

 

 

La chapelle du Chatelard :

 

     La paroisse était autrefois sous le vocable de saint Pierre, puis de la Vierge. Au XI° siècle, la chapelle dépendait au point de vue religieux de Saint Pierre de Mâcon, et des sires de Villars pour sa châtellenie.  Construite sur une poype, la forteresse appartint entre autres à Isabelle d'Harcourt, bienfaitrice de Dombes qui légua 600 florins "afin de marier les pauvres filles  pucelles et enfants pupilles.." Il était de coutume aussi d'offrir gîtes et couvert au château le jeudi Saint. Le village fut saccagé par les troupes du duc de Savoie en 1460. Le château résista. Mêmes assauts en 1594, dus au chevalier de la Rye. Un seul homme fut rescapé. On dénombrait 5 habitants sur la commune. Henri de Bourbon Montpensier libéra ces pauvres hères de leurs impôts.

 

La  challenie passa de mains en mains : elle appartenait à la famille Penet à la révolution. Il ne reste aujourd'hui que quelques pans de murs de l'ancien château fort.

  

chatelard

 

     Entre Jujurieux et Saint-Paul-de-Varax, ce lieu est hanté par le fantôme de Lucie de Bréhéville, meurtrière de son père à l'époque des guerres entre le Bugey et la Suisse. On la voit, la nuit descendre du Châtelard jusqu'à la fontaine d'Oiza, toute proche, laver des vêtements ensanglantés. Je vais attendre d'avoir plus de renseignements afin de pouvoir argumenter sur ce phénomène.

 

 

Belleydoux :

 

     Dans les ruines du château de Gobet , on peut observer  l’errance d’une dame blanche , mais le plus étrange c’est que personne ne sait rien d’elle ni de sa tragique histoire .

 

 

Bohas-Meyriat-Rignat :

 

     La ou se dresse l’église de Meyriat, de construction relativement récente, se trouvait autrefois une importante abbaye. Elle fut démantelée après la Révolution, non sans que les moines aient préalablement enterré leur trésor et les cloches de l’édifice. De nuit on voit souvent trainer au niveau de l’ancien cimetière, un oblat fantôme, affecté depuis des siècles à la surveillance du dépôt. Selon d’autres témoins ce sont les ombres de plusieurs moines que l’on peut voir déambuler la nuit autour des ruines de la chartreuse d Arvières. L’endroit, isolé, est difficilement accessible.

 

bohas-mayriat-rignat

 

 

Nantua :

 

     Une dame blanche plane au-dessus des ruines du château du Gabot pendant les nuits de brume.

 

 

Chanay :

 

     Dans les vestiges du château de Dorches, en robe blanche d'épousée, la dame blanche apparaît régulièrement les nuits de brouillards et de pleine lune.

 

 Au cœur du Moyen-Age elle était la châtelaine des lieux. Un jour en l'absence de son mari partit en guerre, un vil voisin attaqua le château, croyant voir l'équipage de son mari, elle courut revêtir sa belle robe blanche de mariée.

 

C'est dans ce costume que la trouvèrent ses assaillants, elle se précipita dans le vide plutôt que de subir les pires outrages.

 

A son retour de guerre, l'époux tua le voisin félon, en vengeance de la mort de sa belle épouse.

  

chanay

 

 

Groslée :

     Le couple de spectre.

Hugues de Montcarrat, propriétaire du château de Chatillonnet près de Groslée, à l’époque des Croisades.

Epoux de la fille du comte de Groslée , fait prisonnier par les infidèles , il se converti à l’Islam et épousa une belle sarrasine , la princesse Fatima.

De retour au château, il fit enfermé Blanche sa première épouse, et vécu avec sa belle sarrasine.
Contraint de repartir en Croisades, il y décéda de la peste.

Blanche sa première épouse se précipita dans le vide à l’annonce de ce tragique évènement.
Depuis, elle erre dans les ruines du château ...

Hugues quant à lui, fut condamné à errer dans le même château à la recherche de cette épouse qu'il ne croisera jamais.

On peut les apercevoir le même soir mais jamais ensemble.

 

 

St Sorlin en Bugey :

 

     A Saint-Sorlin-en-Bugey, on voit parfois de nuit, dans les rues de la vieille ville, ou parmi les ruines des deux châteaux féodaux que compte le bourg, errer une dame blanche aux formes vaporeuses portant dans les bras un berceau vide. En 1349, le village, bien plus important que de nos jours, fut affligé par une année de très mauvaises récoltes. La famine menaçait et les habitants en attribuèrent la responsabilité aux juifs de la ville. Ce fut l'occasion d'un grand massacre. Les corps des malheureux juifs restèrent sans sépulture, ce qui fut cause d'une épidémie de fièvres qui toucha pratiquement tous les habitants du village. Cette année-là, un couple de bourgeois de Saint-Sorlin, Lionette et Gilbert Marechal, perdirent dans l'épidémie un nouveau-né, le fils dont ils avaient tant espéré la venue. Gilbert fut emporté par la maladie et Lionette perdit la raison et mourut dans l'année. Depuis, on la voit parcourir les restes de l'ancien village dit "Saint-Sorlin-de-Cuchet", comme les ruines des deux châteaux féodaux voisins. Elle apparait la nuit, forme diaphane vêtue de la robe de ses noces, portant dans les bras un couffin vide. On la nomme la dame blanche des ruines.

 

sorlin en bugey
les bergers d'Arcadie

Inscrivez vous à notre

> Newletter <

celestin V

Rechercher dans le site :

boutique esoterique
--- La Boutique du Mystere ---

Site créé avec Jimdo

- Pages vues depuis le 04/11/2012 :

compteur de visites gratuit

- Visiteurs depuis le 04/11/2012 :


péchés capitaux
paranormal

Les incontournables ! :

Esprit de la nature
Asmodée
Garache

Celtic Dream :

Les musiques du site

Télépathie
Esprit de la nature

Espace Pub :

AléHoé ! Annuaire Aléhoé. Magie, Esotérisme, Mystère, Paranormal.
Referencement
Google PageRank Checker Powered by MyPagerank.Net