France Hantée : Bouches-du-Rhone - 13

  • - Arles
  • - Salon de Provence
  • - Venelles

 

Arles :

 

     Un autre établissement templier dit : de Saint Gilles était relié par un souterrain secret de la commanderie d’Arles.


arles

 

     Pendant des siècles on a pu entendre des plaintes, des gémissements et bruits divers dans ce qu’il reste de la somptueuse demeure. Le phénomène se produit toujours dans la nuit du 12 au 13 octobre, date anniversaire de l’arrestation massive des chevaliers du temple. Il a encore été constaté ces dernières années. Le spectre est celui du commandeur de la puissante Templerie d’Arles, dite de Sainte Madeleine.


Salon de Provence :

 

     Il est une apparition qui hante un vieux mas datant de 1560 près de Salon de Provence, à Pelissane.
Cette dame blanche assez sympathique, se manifeste dans toutes les pièces de la maison et
se matérialise particulièrement dans la cave. Elle est vêtu d’un costume d’époque médiévale, elle est particulièrement belle et ne semble pas avoir subi les dommages du temps.


Venelles :

 

     Tout commence le 19 mai 1819, dans une petite bourgade de Provence répondant au doux nom de Venelles. Ce matin-là, vers onze heures du matin, le postier du village fait une macabre découverte: à la lisière de la forêt qui jouxte le village gisent les corps mutilés de trois hommes. Leur gorge a été arrachée et des signes cabalistiques ont été gravés sur leur front. Il prévient alors sur-le-champ le maire, le curé et trois autres habitants du village, qui découvrent avec horreur que les restes sanguinolents qu'ils contemplent sont ceux de trois habitants de Venelles, partis le matin même sur les coups de six heures du matin chasser dans la forêt. Les corps sont amenés à la mairie. Les habitants du village, choqués, portent alors immédiatement la responsabilité de ce meurtre atroce sur la personne de Charles Musset, arrivé au village quelque temps plus tôt :

 

Défonçant la porte, ils découvrent l'homme, prostré dans un coin, en état de démence tenant un couteau ensanglanté dans une main et une poule égorgée dans l'autre. Un énorme pentacle surchargé de symboles est tracé à la craie sur le sol et des signes païens (les mêmes retrouvés sur le front des victimes), sont dessinés sur tous les murs de la maison.

L'homme ne cesse de marmonner ces mots : "je n'ai rien pu faire, le bannissement n'a pas fonctionné, elle s'est échappée !!!". Le curé trouve sur la table un livre "Le Dragon Noir" [célèbre grimoire de Magie Noire, mais inutile de le préciser ici ] ainsi qu'un cahier très épais. Charles MUSSET est arrêté sur le champ et les villageois, convaincus de sa culpabilité, décident de faire justice eux-mêmes en le pendant le soir même et en enterrant son corps dans la forêt. L'affaire est étouffée et les autorités d'Aix-en-provence ne seront jamais mises au courant. (...) Dans le cahier, il y est question de magie noire, de sorcellerie et d'incantations. Il y est également précisé que Charles MUSSET retrouva, après des années de recherches et grâce à un texte très ancien, les restes d'une créature antédiluvienne enterrés dans un endroit secret à venelles depuis près de 2000 ans et envisagea grâce au grimoire "le Dragon Noir", de l'invoquer et de la ressusciter ! Le curé brûla aussi le cahier. L'affaire fut close !

 

Arrivé en 1816 à Venelles, Charles MUSSET fut tout de suite mal vu par les villageois. Restant toujours chez lui, les volets fermés, il sortait seulement pour faire ses courses une fois par semaine. Des bruits étranges, venant de sa maison se faisaient souvent entendre la nuit et son air inquiétant effrayait les gens qui ne lui adressaient jamais la parole. Certains le disait maléfique et son odeur fétide montrait que la propreté n'était pas sa priorité. Au moment de son arrestation, la puanteur régnait dans la pièce. Des excréments humains et des restes d'animaux en putréfaction jonchaient le sol . De plus, un fort relent de soufre émanait des murs...

 

Quelques jours plus tard (20 juillet 1819), autre découverte morbide à laquelle s'ajoute le monstrueux: on retrouve deux jeunes enfants en bas âge horriblement mutilés. Les mêmes signes cabalistiques sont gravés sur leur front, à même la peau. Quant à leur père, il a mystérieusement disparu. On organise alors une battue pour tenter de le retrouver. Pendant quatre jours, tous les hommes du village fouillent méticuleusement chaque recoin, chaque brin d'herbe, chaque trou, chaque ruisseau, en vain... Sauf que plusieurs personnes ont vu ou entendu des choses pour le moins étranges, comme cet homme qui confie avoir aperçu une créature haute comme deux hommes, capable de se tenir sur ses deux pattes arrières, qui passait très vite entre deux arbres...Mais il racontera par la suite qu'il avait peut-être confondu avec un ours (il n'y a jamais eu d'ours dans la région ). D'autres prétendent avoir entendu un grognement sinistre... Le maire du village décrètera par la suite que nul ne sorte de chez soi après le coucher du soleil. C'est à partir de ce moment que Venelles va vivre une crise sans précédent: les gens ne sortent plus de chez eux, beaucoup quittent le village. Les chasseurs vont en forêt par groupes de cinq au minimum. Cela durera en tout six mois. Puis l'affaire sera oubliée, et une paix relative règnera...Jusqu'à ce jour du 11 septembre 1909, où une famille entière fut sauvagement massacrée (après un tremblement de terre qui verra l'église du village s'effondrer...Curieux, non ???) dans sa maison. Sur les murs, les mêmes signes que 90 ans plus tôt, écrits avec le sang des victimes. L'affaire fut étouffée...

 

Puis entre 1915 et 2005, des évènements effroyables se produisirent, qu'il s'agit de meurtres sanglants (avec toujours les mêmes symboles qui reviennent...), de disparitions ou...de faits étranges, comme cet homme revenu d'un des bois de Venelles, à moitié fou, qui raconta une histoire démentielle au sujet de "l'ombre de la forêt aux yeux de feu" qui (...) lui a soi-disant demandé d'avertir les villageois que le souffle de la mort est sur eux pour toujours et que les bois seront leurs tombes.

 

Quelque chose hante donc les bois de Venelles depuis près de deux siècles…Surtout qu’à cette histoire s’ajoutent de multiples ramifications, comme la légende de la Tarasque ou de la bête du Gévaudan, l’existence d’un Ordre Noir, sans oublier l’existence présumée d’une gigantesque et mystérieuse grotte sous le village…Alors légende ou réalité ? Vous êtes grands et responsables, faites-vous votre propre idée…


les bergers d'Arcadie

Inscrivez vous à notre

> Newletter <

celestin V

Rechercher dans le site :

boutique esoterique
--- La Boutique du Mystere ---

Site créé avec Jimdo

- Pages vues depuis le 04/11/2012 :

compteur de visites gratuit

- Visiteurs depuis le 04/11/2012 :


péchés capitaux
paranormal

Les incontournables ! :

Esprit de la nature
Asmodée
Garache

Celtic Dream :

Les musiques du site

Télépathie
Esprit de la nature

Espace Pub :

AléHoé ! Annuaire Aléhoé. Magie, Esotérisme, Mystère, Paranormal.
Referencement
Google PageRank Checker Powered by MyPagerank.Net